COVID 19-Point sur la situation à jour dans les établissements

Covid-19 : point sur la situation / le déconfinement dans les établissements au 26 mai 2020

Situation au 19 mai

Chaque Direction d’établissement a définit un Plan de Retour d’Activité, validé par l’ARS

En voici les grandes lignes :

IME

Réouverture des 2 IME envisagée pour le 18 mai, pour l’accueil de quelques enfants, certains sur la journée, d’autres pour un temps de répit de 2h. Poursuite de temps de répit à domicile pour ceux dont les parents ne souhaitent pas un déconfinement.

SAJ

Dans un premier temps, La période de confinement de plus de 2 mois permet de penser que la reprise de l’accompagnement doit avant tout s’envisager par un déplacement des professionnels vers les adultes et leur famille. Il est essentiel de prévoir un temps avec les familles, avec leur consentement, pour valoriser la compétence qu’elles ont mise en œuvre depuis 2 mois.

ESAT

Il est envisagé que 20% des effectifs reprennent la première semaine puis augmentation progressive

Les activités cuisine et blanchisserie ne se sont jamais arrêtées car répondent aux enjeux du secteur de continuité de services. Ces deux services vont juste augmenter leur activité avec le plan de reprise.

Les activités Espace Vert et sous-traitance sont planifiées pour une reprise cette semaine.

Poursuite du suivi téléphonique hebdomadaire pour les autres travailleurs restés confinés.

 

Déconfinement progressif dans les Foyers

Objectif principal : limiter les flux

Pour les 15 jours à venir

  • Retour des résidents qui ont passé le confinement en famille, de manière échelonnée sur les 15 jours ;
  • Assouplissement des visites : durée, extérieur avec balade dans le parc ;
  • Sorties en extérieur en dehors du parc possible, uniquement petits commerces de Roiffieux. Pas de déplacement collectif en voiture hormis besoin médical.

Courrier de la Présidente et du Directeur Général aux personnes accompagnées et leurs familles Courrier déconfinement Familles Usagers 11 mai 20

Situation au 4 mai 2020

Il est un terme nouveau et utilisé quotidiennement depuis quelques jours …Le dé confinement !

Nous sommes conscients de l’impatience, du souhait de retrouver nos modes de vie faits de libertés d’aller et venir, nous sommes conscients également de ce que ce dé confinement portera en souffle de soulagement et de vie à nouveau, nous sommes conscients de l’envie de retrouver des pratiques professionnelles qui font nos liens habituels et habitués.

Une date a été fixé par le Président de la République, celle du 11 MAI, alors ont commencé la renaissance de certains espoirs, mais aussi d’inquiétudes sur les risques liés à ce dé confinement.

Le 1er Ministre a annoncé le 28 Avril, comment allait se passer le dé confinement :

celui-ci ne sera peut-être pas tout à fait ce que certains auraient pu imaginer . La Protection (pour reprendre le mot utilisé par le 1er Ministre) reste le premier principe, elle est d’ailleurs inscrite dans nos missions médicosociales.

Ainsi nous pratiquerons le dé confinement, pour soulager, permettre de retrouver un mode de vie plus léger, permettre de retrouver les quotidiens professionnels.

Mais nous dé confinerons avec une prudence extrême, les directions fortes de leur délégation de responsabilité préparent avec l’équipe du siège et les équipes de professionnels, les futures conditions de dé confinement, avec les paradoxes à identifier pour mieux maitriser une situation inconnue de tous.

Nous vous assurons de notre plus grande application à gérer cette nouvelle étape.

F.Lançon (DG)

Situation au 15 avril 2020 à 10h

Les salariés mobilisables doivent se faire connaitre auprès des Directions d’établissement

La gestion de l’épidémie COVID 19 impacte fortement le fonctionnement de nos établissements. Les modalités de gestion de la crise évoluant à la mesure de la propagation de l’épidémie, nous sommes contraints d’ajuster quotidiennement nos informations et recommandations.

Les  recommandations produites à l’attention des établissements médico-sociaux et des établissements de santé, visent à protéger les personnes âgées et les patients les plus vulnérables face au virus parmi lesquelles les personnes en situation de handicap.

Vous pouvez consulter ces recommandations sur le site du gouvernement en cliquant sur ce lien https://www.gouvernement.fr/les-actions-du-gouvernement

 

En interne, une cellule de crise a été constituée pour faire le point sur les mesures effectives, celles à renforcer et celles à mettre en place dans les plus brefs délais.

 

Nous rappelons que la meilleure prévention pour limiter la propagation consiste à appliquer les gestes barrière :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Saluer sans se serrer la main ou s’embrasser
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Eviter les contacts proches, se tenir à un mètre de son interlocuteur
  • Eviter les lieux très fréquentés
  • Mais également :
     Conserver une distance de 1,5 m avec une autre personne, en réunion et lors d’un échange.
     Rester chez soi dès l’apparition des premiers symptômes.
     Une personne est considérée guérie 48 heures après les derniers symptômes.

Attestation de déplacement en FALC     https://design.numerique.gouv.fr/covid-19/pdf/attestation-deplacement-falc.pdf

Concernant les établissements et services de l’Adapei :

Mesures de prévention renforcées pour l’ensemble des établissements

IME/ACCUEIL DE JOUR

Les conditions de maintien à domicile doivent être mises en place, en lien étroit avec les familles pour que des solutions adaptées soient trouvées. Une organisation pour la continuité d’accompagnement pendant le confinement est déployée

FAM/FOYERS

Pour l’accueil en internat, les établissements assurent la continuité de service et renforcent les mesures de précaution effectives depuis le début de l’épidémie.

Dans l’intérêt des résidents, les visites sont interdites jusqu’à nouvel ordre. Tous les moyens seront mis en œuvre pour permettre de maintenir le contact entre les personnes et leurs familles (privilégier les appels à l’accueil des foyers).

ESAT Haut Vivarais

Cuisine ESAT HV :

Continuité d’activité ; nécessité de préserver les tournées extérieures ( MAPA + EHPAD ) et restauration interne

Blanchisserie ESAT HV :

Continuité d’activité : nécessité de préserver les tournées extérieures restantes et internes.

ESAT AVENIR

«Tous les ateliers de l’ESAT de Lalevade et Viviers ont dû stopper leur activité depuis le 17 mars. Mais l’un des usagers, Lilian ARNAUDO, continue à œuvrer au sein de l’unité de production de restauration de l’hôpital, à Aubenas, dans le cadre d’une mise à disposition au sein du CHARME (centre hospitalier d’Ardèche méridionale). Une autre manière pour l’ESAT L’Avenir de l’Adapei07 d’être acteur dans la lutte contre le Covid-19 ! »

Entreprise Adaptée : Fermée.    Des professionnels vont être détachés à l’Esat pour aider à de nouvelles productions

Si vous ou une personne de votre entourage présente des signes du virus et a été en contact avec une personne accompagnée, merci d’en faire part immédiatement à l’établissement concerné.